Depuis le 1er janvier 2021, les poussières de silice cristalline sont classées cancérogènes. Plusieurs secteurs d’activités sont exposés à ce risque. Des mesures de prévention s’imposent. Livret à destination des employeurs.