Select Page

Ma visite

Un accompagnement personnalisé tout au long de ma vie professionnelle 

Salaries ma visite AISMT13 illustration

Moment d’écoute, de conseil et d’échange, la visite en santé au travail permet de faire le point sur la compatibilité entre votre état de santé et votre poste de travail (conditions de travail, risques…). Une visite réussie, c’est une visite bien préparée !

Nous vous invitons à vous présenter avec toutes les informations utiles. Tous nos professionnels sont soumis au secret médical, et ils exercent en toute neutralité. Ce suivi est compris dans la cotisation versée chaque année par votre employeur, ce dernier a l’obligation de s’assurer de votre suivi de santé.

Les objectifs de la convocation de santé au travail

Asset 1

Identifier les risques auxquels vous êtes exposé(e) afin d’être conseillé(e) pour mieux les maîtriser.

Asset 2

Évoquer vos problématiques de santé afin que votre médecin du travail puisse agir pour essayer de trouver des solutions.

Asset 3

Faire un bilan de votre état de santé et vous orienter si nécessaire.

Ma visite

Tracer vos expositions professionnelles dans votre dossier médical.

Bien préparer ma visite

Merci d’arriver à l’heure à votre convocation.

À noter : votre visite est planifiée sur du temps du travail ou du temps rémunéré.

  • Au préalable : envoyer tous les documents médicaux utiles (courriers, comptes rendus d’examens…) par mail à votre centre médical et préparer vos questions ;

  • Le jour J : porter un masque et apporter vos documents médicaux, votre carnet de vaccination, ainsi que vos lunettes de vue si vous en avez.

Tout salarié ne parlant pas français doit être accompagné d’un interprète qu’il aura choisi.

Les visites non honorées et non excusées sont facturées. En cas d’indisponibilité pour la visite, contactez votre employeur ! En cas de retard, contactez votre centre médical !

Le saviez-vous ?
Certaines visites peuvent être déléguées à un infirmier en santé au travail (IDEST).

Suite à la visite, un document vous sera remis selon le résultat de cette dernière : 

  • Une attestation de suivi après une visite d’information et de prévention (VIP)
  • Une attestation de suivi ou un avis d’aptitude dans le cadre d’un suivi individuel renforcé (SIR)

Si votre santé impacte votre travail, le médecin du travail peut formuler une proposition d’étude de poste et/ou d’aménagement de poste. 

Si votre situation le justifie, le médecin du travail peut prescrire des examens complémentaires et/ou vous orienter vers un confrère spécialisé pour affiner l’analyse de votre situation.

Le saviez-vous ?
Vous pouvez demander l’accès à votre dossier médical : contactez votre centre médical pour plus d’informations.

Quand demander une visite ? 

Adaptation de poste, difficultés au travail, soucis de santé ou projet de grossesse pouvant avoir une influence sur votre activité… ? Si certaines visites sont de la responsabilité de votre employeur, vous pouvez vous aussi solliciter une visite médicale.

  • En période d’activité, il vous suffit d’en faire la demande auprès de votre employeur qui se rapprochera de nos services pour un rendez-vous.
  • Pendant une période d’arrêt, vous pouvez directement contacter votre centre médical pour convenir d’une visite de pré-reprise.

Et après ma visite ? 

1

Votre état de santé vous permet de poursuivre votre travail dans les mêmes conditions

2

Si votre situation l’indique, le médecin du travail peut proposer à l’employeur des mesures individuelles d’aménagement, d’adaptation ou de transformation du poste de travail ou des mesures d’aménagement du temps de travail. Pour l’accompagner dans cette démarche, il peut être aidé par les membres de son équipe pluridisciplinaire en santé au travail (infirmier, assistant technique, intervenant en prévention…), par la Cellule de Prévention de la Désinsertion Professionnelle et des instances extérieures (Cap emploi, assistantes sociales, Carsat…).

3

Lorsque l’état de santé d’un travailleur justifie un changement de poste, le médecin du travail peut déclarer le travailleur inapte à son poste de travail. L’avis d’inaptitude comporte des indications sur le reclassement du travailleur. Si vous êtes dans ce cas, l’employeur doit alors proposer un autre emploi correspondant à vos capacités. Toutefois, il peut être dispensé d’un reclassement si l’avis d’inaptitude mentionne l’un des points suivants :
– Le maintien dans un emploi serait gravement préjudiciable pour votre santé ;
– Votre état de santé vous rend inapte à toute activité professionnelle.

→ Le professionnel de santé peut fixer un rendez-vous s’il a besoin de compléments d’informations : examen complémentaire…

→ À tout moment, un accompagnement par la Cellule de Prévention de la Désinsertion Professionnelle peut être mis en place par votre médecin du travail.

Le saviez-vous ?

Une maladie est dite professionnelle lorsqu’elle est la conséquence directe et essentielle de l’exposition à une contrainte ou à un risque professionnel, quelle que soit la nature du risque. Pour déclarer une maladie professionnelle, demandez conseil à votre médecin du travail.
Tableau des maladies professionnelles proposé par l’INRS

Une question ? Contactez votre centre médical.