La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel prévoit la désignation d’un référent handicap dans toute entreprise employant au moins 250 salariés. Ce référent est « chargé d’orienter, d’informer et d’accompagner les personnes en situation de handicap » (art. L5213-6-1 du Code du travail).