L’alcool, le cannabis ou les médicaments sont des substances psychoactives qui agissent sur le cerveau et altèrent votre capacité à conduire.