Select Page

Focus sur les TMS, troubles musculo-squelettiques

1 Août 2022À la une, Actus

Tendinites, lombalgies, cervicalgies… Les troubles musculo-squelettiques, appelés également TMS, sont des maladies affectant les tissus autour des articulations. Ils représentent 10 millions de journées de travail perdues par an. Quels sont-ils ? Comment les prévenir ? Zoom sur les TMS.

TMS : de quoi parle-t-on ?

TMS : la définition

« Les troubles musculo-squelettiques, sont des atteintes qui peuvent concerner les muscles, les tendons, les nerfs, les ligaments et les vaisseaux sanguins ». (INRS)

Ils affectent l’appareil locomoteur :

  • Les membres supérieurs : épaule, coude, poignet, main, doigt ;
  • Le cou ;
  • Le bas du dos ;
  • Plus rarement, les membres inférieurs : genou, cheville.
TMS répartition maladie professionnelle

Douleur articulaire, gêne pour réaliser certains mouvements, engourdissements, picotements, raideur, perte de sensibilité, ou encore force, souplesse ou dextérité amoindries : les TMS peuvent devenir chroniques, et handicaper durablement. C’est pourquoi il est essentiel de prévenir ces risques, afin de les prendre en charge le plus en amont possible.

Parmi eux, on retrouve notamment :

  • La tendinite : due à une inflammation d’un tendon
  • La ténosynovite : inflammation d’un tendon et de sa gaine
  • Le nerf compressé : syndrome du canal carpien…

Quand dois-je m’alerter ?

Certaines situations de travail ou certaines douleurs doivent devenir des signaux d’alerte :

  • Vous effectuez des gestes répétitifs associés à des efforts et des postures contraignantes.
  • Vous travaillez avec un rythme imposé (travail à la chaîne, contraintes temporelles…).
  • Vos articulations vous font mal quand vous bougez ou quand vous forcez.
  • Vous avez du mal à tenir des objets, soulever une casserole, à vous coiffer, à vous habiller…
  • Des fourmillements et des douleurs vous réveillent la nuit.
  • Vous constatez une perte de sensibilité au niveau des doigts ou des engourdissements.

TMS : n°1 des maladies professionnelles

À quoi est-ce dû ?

S’ils résultent de causes multiples, les TMS surviennent ou s’aggravent souvent à cause de l’activité professionnelle.

Ces troubles musculo-squelettiques concernent tous les travailleurs :

  • Tous secteurs d’activité confondus ;
  • Femmes et hommes de tous âges.

Les troubles musculo-squelettiques sont à l’origine de plus de 4 maladies professionnelles reconnues sur 5.*
*source INRS

Les TMS sont le résultat d’un ensemble de facteurs : les contraintes physiques, les contraintes psychosociales et les contraintes liées à l’organisation du travail. La hausse des TMS depuis une vingtaine d’années s’explique par une productivité et une intensité de travail accrues, parallèlement au vieillissement de la population active. Ainsi, depuis 2003, les TMS ont augmenté de 60% (Chiffre Ameli). 

GIF TMS A quoi est-ce dû

Les conséquences de l’exposition à ces contraintes varient selon l’individu : son âge, son état de santé, son expérience professionnelle, son contexte de travail…

Les effets des TMS sur le travail

  • Les TMS peuvent mettre en péril le maintien d’un emploi, le salarié n’étant plus en mesure d’effectuer les tâches nécessaires dans son travail.
  • La performance au travail baisse, qu’il s’agisse de la productivité ou de la qualité.
  • Absentéisme, turnover, accident du travail, arrêts maladies…
  • Désorganisation des équipes, dégradation du climat social…

Les troubles musculo-squelettiques sont le 1er facteur d’inaptitude au travail.*
*source INRS

Prévenir les TMS

Tous acteurs dans la recherche de solutions

Au sein de l’entreprise, les solutions ne sont jamais uniquement techniques : il convient à l’ensemble des acteurs d’être engagés dans la recherche et la mise en œuvre d’actions. Apporter une attention particulière à tout changement ou signalement d’un salarié (douleur…) permet d’intervenir en amont, et éviter ainsi des conséquences possibles, à la fois pour l’employeur et les salariés.

  • Une direction engagée
  • Des salariés investis
  • Un accompagnement dans la prévention des risques professionnels par votre service de santé au travail : Accompagnement lors de la conception des situations de travail, actions de formation, suivi individuel, adaptation des postes et maintien en emploi pour des travailleurs en situations de handicap…
  • D’autres services de prévention peuvent également vous accompagner : la CARSAT, l’ARACT…

Avant tout, il convient de supprimer le danger, en mécanisant lorsque c’est possible, et en concevant des situations de travail adaptées à leurs futurs acteurs.

La réduction des risques est possible grâce à l’aménagement des emplacements de travail, une organisation adaptée, un entretien des outils de travail, de la formation…

L’évaluation des risques, retranscrite dans le document unique (DUERP) de chaque entreprise, permettra aux employeurs de recenser les situations à risque.

Prévention : on passe à l’action !

TMS Pistes pour agir

Vidéo : Les troubles musculo-squelettiques, « un mal du travail encore trop peu connu »

L’épisode dédié de la web-série proposée par l’ASMT et le SMTI82.

Les troubles musculo-squelettiques : le livret de prévention à votre disposition

GIF Livret TMS

Les équipes de l’AISMT13 à votre écoute